Postulat pour un peu d’air dans nos boîtes aux lettres

Robert Joosten, conseiller communal – déposé le 23 août 2016

La publicité, adressée ou pas, envahit nos boîtes aux lettres depuis de nombreuses années, des fois à y perdre son courrier officiel !

Cette masse de papiers que l’on retrouve à la déchèterie a un coût aussi bien écologique (papier, encres d’imprimerie, agrafes en métal, emballages plastiques, transport) que financier (collecte et recyclage à la charge de la commune de Lausanne donc des contribuables).
De plus, le tri et le débarras de cette montagne de papier représentent une tâche rébarbative pour de nombreux habitants.
Si un certain nombre de ménages ont collé un autocollant « Non merci – pas de publicité » sur leur boîte aux lettres, on voit encore énormément de publicités dans les poubelles situées à proximité des boîtes aux lettres. L’autocollant mérite donc d’être mieux diffusé en étant envoyé gratuitement à tous les ménages qui seront libres de l’utiliser s’ils le souhaitent.

L’efficacité de l’autocollant « Non merci – pas de publicité » est relative : en effet, pour contourner ce refus, des entreprises ont créé des « journaux d’information » sous forme de simples feuilles A3 pour « emballer » des publicités. On peut citer l’exemple du journal « IN- » (édité par IN-MEDIA AG) paraissant deux fois par semaine et tirant à 1,402 millions d’exemplaires (dont 115’000 exemplaires en français). Des autocollants « pas de presse gratuite », comme il en existe en Belgique, permettraient avantageusement de lutter contre cette publicité masquée. De tels autocollants ne sont pas encore diffusés largement en Suisse.

Quant à la publicité adressée, les particuliers qui ne désirent pas en recevoir peuvent faire figurer leur adresse dans la « liste Robinson ». Cette dernière compte actuellement (janv. 2011) environ 180’000 ménages en Suisse. Les membres de la SDV (Assoc. suisse du marketing direct) se sont engagés à s’abstenir d’envoyer de la publicité adressée aux personnes figurant sur la liste Robinson.

Enfin, il convient de noter que le présent postulat ne vise pas les publipostages officiels ou sans but commercial distribués dans toutes les boîtes aux lettres (avec ou sans autocollant « pas de publicité »), notamment les envois des autorités, des partis politiques, des entreprises de recyclage de déchets ou d’organismes d’utilité publique certifiés ZEWO.

Au vu de ce qui précède, et en vertu du Règlement communal sur la gestion des déchets qui stipule que la Commune « encourage les mesures qui visent à éviter ou limiter la production des déchets » (Art. 2, al. 2 a.), ce postulat demande à la Municipalité de :

  • diffuser gratuitement aux ménages de la Ville de Lausanne des autocollants « pas de publicité / pas de presse gratuite », par exemple avec le « calendrier annuel des ramassages et agenda des déchèteries »
  • informer la population sur les moyens de refuser les envois adressés en masse, notamment par l’inscription sur la « liste Robinson »
  • informer la population sur les moyens de se désabonner des journaux gratuits (tels ceux des géants oranges) et autres catalogues.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz