Votations du 4 mars

NON à l’initiative « No Billag »

CE QUI EST EN JEU

La redevance radio-TV ne finance pas uniquement les programmes de la SSR, mais également 13 télévisions et 21 radios régionales ou locales à travers toute la Suisse. Leur survie dépend également du rejet de cette initiative. L’initiative «No Billag» ne s’attaque pas uniquement à la SSR, mais bien à l’entier du paysage médiatique suisse

UN FRANC PAR JOUR

La redevance radio-TV va baisser dès 2019, pour s’établir à 365 francs par ménage et par an, soit un franc par jour. L’initiative veut supprimer cette taxe. La Confédération serait alors chargée de mettre les concessions aux enchères. Sans conditions particulières, les plus offrants emporteront la mise. Les autres médias ne devraient plus être subventionnés par la Confédération et les in

stances indépendantes de recours devraient également être supprimées.

Plus d’informations sur l’initiative en cliquant sur ces liens:

 OUI à l’initiative cantonale « pour le remboursement des soins dentaires »

L’assurance maladie nous protège aujourd’hui contre toutes les atteintes à la santé, sauf les soins dentaires. Pourtant, ces soins représentent des coûts élevés pour les vaudoises et les vaudois. Que propose l’initiative?

  1. La mise en place d’une assurance cantonale pour les soins dentaires de base.
  2. Un meilleur dispositif de prévention en matière de santé bucco-dentaire.
  3. La création d’un réseau de policliniques dentaires régionales pour garantir l’accès aux soins

Ces trois mesures permettront d’améliorer la prise en charge de ces soins, et de soulager les ménages des coûts élevés des soins dentaires qui poussent certains à ne pas se soigner. Le financement de l’initiative se ferait par un prélèvement en fonction du revenu, financé à moitié pour les employés et les employeurs, et pour un coût modique. Plus d’informations en cliquant ici.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Votations du 4 mars"

Notifications
avatar
Ordre de tri:   récents | anciens | populaire
Marcel Koch
Invité

Quelle sont les mesures projetées pour le cas des personnes travaillant hors du canton de Vaud.
Ces personnes seront-elles obligées de demander à leur employeur d’opérer la retenue de la prime sur leur salaire? Car le canton de Vaud n’a pas d’emprise sur les personnes physiques et morales situées hors du canton. Des mesures coercitives sont-elles prévues contre des personnes récalcitrantes à se soumettre à une telle obligation?
Toujours la même chose, quel que soit le niveau de la votation (féd. ou cant.), on doit voter pour un projet général et on doit subir les effets néfastes d’une loi d’application.

wpDiscuz