Déclaration au Grand conseil vaudois- crise à l’ATS

Stéphane Montangero, député, président du PS vaudois – Déclaration au Grand Conseil vaudois, 30 janvier 2018

 

Madame la Présidente, Mesdames les représentantes du Conseil d’Etat, chères et chers collègues,

Je fais cette déclaration au nom des groupes socialiste, PLR, vert, vert libéral, PDC-Vaud libre et Ensemble à gauche.

Convaincus que l’accès à l’information est une condition indispensable au fonctionnement de notre démocratie, nous avions avec quasi l’ensemble des groupes de ce parlement déposé une interpellation, pour défendre une presse diversifiée, indépendante et de qualité, notamment en Suisse romande.

Dans le développement de ce texte, nous appelions à ce que le Conseil d’Etat agisse très rapidement dans le dossier et depuis avons entendu les déclarations publiques tant de Nuria Gorrite, présidente du gouvernement que de Pascal Broulis, Conseiller d’Etat, indiquant qu’ils voulaient aller dans le sens demandé.

Mais hélas la situation s’est aussi largement dégradée du côté de l’ATS.

Ce matin, les journalistes de l’ATS ont déclenché une grève à durée indéterminée, pour exiger de pouvoir enfin entamer de vraies négociations avec leurs dirigeants.

Ils ne veulent plus parler avec leur CEO, qui a perdu toute crédibilité en ne respectant pas les valeurs historiques de l’ATS et en faisant fi de l’environnement politique dans lequel évolue l’agence. Ils veulent parler directement avec le Conseil d’administration.

Par cette déclaration, nous voulons témoigner toute notre solidarité avec les journalistes de l’ATS dans leur combat pour la survie d’un journalisme de qualité, effectué avec rigueur, sans objectif de rentabilité. Nous voulons à nouveau souligner l’incroyable travail effectué dans l’anonymat pour donner un écho aux débats.

Nous voulons aussi dire notre vive inquiétude quant à l’évolution de la situation des médias en général, de l’information de qualité en particulier. Nous voulons aussi dire notre soutien aux autres rédactions en lutte contre la péjoration de leurs conditions de travail, notamment au sein du groupe Tamedia ou au journal La Côte.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz