Feuille de route sur la mobilité et l’espace public

Lausanne, comme de nombreuses villes d’Europe, a été marquée par la priorité accordée au trafic des voitures. A une époque pas si lointaine, on parlait de créer des autoroutes en plein ville! Aujourd’hui, malgré le développement des transports publics, l’espace public est encore trop largement occupé par les infrastructures liées au transport individuel motorisé.

La ville de demain n’appartiendra pas qu’aux voitures. Déjà car il s’agit d’une question de santé publique: le trafic provoque des nuisances sonores importantes, et de la pollution dont on sait qu’elle cause des problèmes de santé très graves. Dans cette ville de demain, il y aura plus de zones piétonnes, des voitures qui roulent moins vite, plus de terrasses, et moins de pollution. C’est ce programme que nous avons proposé aux lausannoises et aux lausannois lors des dernières élections

Il s’agit de plus qu’une question idéologique: nous voulons rendre la ville plus agréable pour les habitants, les travailleurs, et les commerçants. Fort de ce constat, le PSL dépose cinq interventions au conseil communal de Lausanne:

Un communiqué de presse est également disponible en cliquant sur ce lien

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz