Interpellation – Renforcer les enfants face aux abus

Jean Tschopp, député – interpellation déposée au Grand Conseil le 25 septembre 2018

Selon plusieurs enquêtes, l’âge moyen auquel les enfants seraient confrontés à des contenus pornographiques se situerait autour de 11 ans. Un tiers d’enfants de moins de 10 ans auraient déjà été confronté à des contenus pornographiques.1 Cet âge a sensiblement diminué au cours des dernières années. Il est notamment lié à la multiplication des écrans dans l’environnement des enfants, dès leur plus jeune âge. Si un adulte, voire un adolescent, aura tendance à visionner des contenus pornographiques avec plus de distance, il en va différemment d’un enfant. Les femmes (et certaines fois les hommes) y apparaissent souvent comme des objets sexuels. L’exposition des enfants à ces contenus pornographiques est une source de préoccupation pour les parents, souvent démunis pour aborder ces sujets en famille.

Encore illustré par le mouvement #metoo, le combat contre le viol et les agressions sexuelles, dont un nombre très préoccupant de femmes et aussi d’hommes, sont victimes, est plus que jamais d’actualité.2 Ce mouvement a mis en évidence la nécessité d’éduquer les enfants dès leur plus jeune âge à la détection et au signalement d’abus sexuels ou de risque d’abus.

Préoccupés par la confrontation d’enfants de plus en plus jeunes et nombreux à des contenus pornographiques et à leurs répercussions possibles, les député.e.s soussigné.e.s ont l’honneur d’adresser les questions suivantes au Conseil d’Etat qu’ils remercient d’ores et déjà pour ses réponses en consultation avec la Fondation PROFA et les milieux de la prévention :

1. Dès quel âge et de quelles manières les cours d’éducation sexuelle intègrent la question de la pornographie ?

2. Comment les cours d’éducation sexuelle ou d’autres programmes enseignent aux enfants dès leur plus jeune âge (dès la garderie) et les adolescents à détecter les situations d’abus sexuels ou risques d’abus et à les signaler ?
 

3. Quelle information et conseils sont délivrés aux parents souhaitant mettre en place un contrôle parental ou un encadrement pour empêcher l’accès de leurs enfants à des contenus pornographiques ou du moins à le limiter autant que possible ? Où ces informations sont- elles accessibles ?

 

4. Des actions de prévention sont-elles envisagées en matière de contrôle parental ? Si oui, comment ? Et sinon, pourquoi ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz