Interpellation – Pour une communication inclusive à l’intention de tous les parents et de tous les enfants lausannois

Caroline Alvarez Henry, conseillère communale et consorts – Interpellation déposé le 29 janvier 2019·

Le modèle familial typique formé par le couple papa/maman et leurs enfants a évolué à grande vitesse ces dernières décennies et la diversité des configurations familiales (monoparentales, recomposées, multiparentales, multiculturelles ou homoparentales) compose aujourd’hui notre réalité sociale. Dernièrement, depuis janvier 2018, l’entrée en vigueur du nouveau droit d’adoption permet à des personnes liées par un partenariat enregistré ou vivant en ménage commun d’adopter l’enfant de leur partenaire, au même titre que les personnes mariées (art. 264c), dès lors un enfant peut avoir deux parents légaux de même sexe.

Dans les différentes communications que la Ville de Lausanne adresse aux parents, certain-e-s se sentent reconnu-e-s dans leur type de famille, d’autres pas du tout. Il est donc important de porter une attention particulière aux conséquences dues à la stigmatisation pour les enfants, les jeunes et les parents du fait de leur appartenance familiale.

Il est à souligner que des secteurs sensibilisés à cette question ont déjà adapté leurs lettres et formulaires en s’adressant « aux parents » et même parfois « aux parents partenaires». Dans ce cadre notons par exemple : les Centres de vie enfantine, les APEMS, des questionnaires relatifs à la santé des enfants dans le cadre scolaire et certains établissements scolaires. Par contre, l’école fait encore parvenir des formulaires contenant la rubrique Mère / Père. De plus, concernant la rubrique relative à l’état civil, il serait souhaitable d’ajouter «partenariat .enregistré» et d’indiquer « langue parlée à la maison » plutôt que« langue maternelle».

Dès lors, les interpellateurs souhaitent poser les questions suivantes à la Municipalité:

  1. Existe-t-il un état des lieux des pratiques dans les différents services de la Ville en matière de communication inclusive ?
  2. Existe-t-il des procédures écrites dans certains services de la Ville concernant l’usage d’un langage inclusif en matière de communication aux administré-e-s lausannois-e-s?
  3. Est-ce que l’intégration systématique de la notion de diversité des configurations familiales dans la communication aux famines existe dans certains services de la Ville ?
  4. Des mesures d’harmonisation en matière de communication inclusive sont-elles envisagées au niveau transversal pour tous les services de la Ville afin que tous les enfants et tous les parents soient reconnus dans leurs différentes compositions familiales et acceptés dans un environnement accueillant?
  5. Des mesures·rendant inclusifs tous les courriers et formulaires adressés par la Ville de Lausanne aux familles: parents et enfants sont-elles envisagées ?
  • 7
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifications