Postulat – Pour une rénovation des hommages aux personnalités exceptionnelles pour notre Ville

Jacques-Etienne Rastorfer, conseiller communal. Postulat déposé le 12 février 2019.

Dans de nombreuses villes et villages, pour honorer une personnalité exceptionnelle, une bourgeoisie d’honneur lui est décernée, sur décision du Conseil communal, ou la pose d’une plaque commémorative, voire la dénomination d’une rue ou d’un lieu est décidée par la Municipalité.

A Lausanne, trois autres distinctions honorifiques existent, avec une prise de décision municipale, et les faits montrent que la bourgeoisie d’honneur n’est plus utilisée depuis des décennies, peut-être en raison du débat public qui serait engagé et de l’indélicatesse potentielle d’une décision contestée.

Depuis 1964, notre ville décerne sur décision de la Municipalité le Prix de Lausanne[1] (18 personnalités, dont 2 femmes, ainsi que le CIO). La dernière remise a eu lieu en 2015.

Avec l’importance prise par le Concours de danse bien connu, au nom homonyme, une confusion semble exister et sa dénomination pourrait devoir être adaptée.

En 1981, à l’occasion de la célébration des 500 ans de son unification, en 1981, avec l’accord du Conseil communal, la Ville de Lausanne avait fait frapper des pièces d’or commémoratives permettant à la Municipalité d’honorer des personnalités importantes pour notre ville sous la dénomination de Médaille d’or de Lausanne.

Selon le site internet de la Ville, 7 médailles d’or ont été décernées les 3 premières années, seules 2 l’ont été les 3 années suivantes, et aucune depuis 2013. Ainsi, en 38 années, ce ne sont que 20 personnalités[2] que la Municipalité a choisi d’honorer par cette Médaille, dont une seule femme.

De plus, spécifiquement dans le domaine sportif, la Ville de Lausanne décerne, sous décision de la Municipalité, des Prix du Mérite sportif lausannois (23 remises depuis 1981)[3].

A y regarder de près, la spécificité de ces trois distinctions est peu claire.

Pour exemple, même si le Prix du Mérite sportif concerne bien justement des personnalités du monde sportif, ce sont également deux personnalités sportives qui sont les dernières à avoir reçu le Prix de Lausanne à ce jour. Et les 4 premiers récipiendaires du Mérite sportif ont également reçu, en 1981 et 1983, la Médaille d’Or nouvellement créé …

Les spécificités de la Médaille d’or et du Prix de Lausanne n’apparaissent pas, ni par des explications sur le site de la Ville, ni par la comparaison des listes des personnalités qui les ont reçus. Une hiérarchisation de l’importance n’est pas perceptible, ni un domaine d’activité particulier.

Aussi, il pourrait être judicieux d’unifier ces deux formes d’hommage sous la dénomination de Médaille d’or de la Ville de Lausanne, sous réserve que les pièces d’or soient encore adéquates à un tel hommage, ou sous un autre titre, ce qui permettrait aussi de régler la question de la confusion avec le Concours de danse.

Précisons que le Prix du Mérite sportif lausannois a l’avantage de disposer de dispositions réglementaires, précisant opportunément par exemple les conséquences d’une révélation de dopage confirmée (radiation de la liste).

Pour compléter le panorama des prix lausannois, rappelons notamment encore d’une part que le Conseil des Jeunes de Lausanne organise chaque année un Prix Jeunesse, sous la forme d’un concours avec diverses catégories, dont les gagnants sont désignés sous sa responsabilité par un jury spécifique, d’autre part que diverses formes d’aide à la création artistique existent, avec des commissions d’attribution mises en place par le Service de la Culture.

Enfin, deux considérations devraient pouvoir compléter l’étude : la nécessaire représentation équilibrée entre les désignations de femmes et d’hommes, ainsi que l’élargissement des champs d’activité reconnus par la prise en compte par exemple des dimensions sociale ou locale.

Par ce postulat, nous proposons à la Municipalité d’étudier l’opportunité de revoir les formes et titres par lesquels notre Ville souhaite honorer des personnalités exceptionnelles, en proposant cas échéant les réformes nécessaires et en favorisant une juste représentation à l’avenir entre les femmes et les hommes.

[1] Liste sous https://www.lausanne.ch/hors-arbo/ceremonies-officielles/prix-de-lausanne/liste-recipiendaires.html

[2] Une liste se trouve sous https://www.lausanne.ch/hors-arbo/ceremonies-officielles/medaille-or/liste-recipiendaires-medaille-or.html

[3] Liste sous http://www.lausanne.ch/lausanne-officielle/administration/sports-et-cohesion-sociale/service-des-sports/recompenses-aux-sportifs-lausannois/prix-du-merite-sportif-lausannois.html

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifications
avatar
wpDiscuz