Postulat – Changer la ville pour préserver le climat : Du stockage pour l’électricité communale

Joël Teuscher, conseiller communal– Postulat déposé au Conseil communal le 9 avril 2019

La Ville de Lausanne, par l’intermédiaire des Services industriels et de la société annexe si-ren est un producteur d’électricité dont le volume ne cesse de croître. Cette production, bien que modeste aujourd’hui a un potentiel identifié de plusieurs dizaines de gigawatts par an, rien que pour les toits lausannois.

Les énergies renouvelables et en particulier l’énergie solaire ont le désavantage de voir leurs productions fonctionner par intermittence avec des pics de production décalés avec les pics de consommation. Pour pallier ceci, des solutions de stockage sont généralement développées. Il ne s’agit pas ici de rentrer en concurrence avec le stockage à large échelle des barrages, mais bien de développer des solutions modulaires de stockage, au niveau local, comme par exemple sur batteries, sous forme de production d’hydrogène, de régénération des sondes géothermiques ou encore de type power-to-gas.[1]

Ces deux solutions sont aujourd’hui une réalité et s’inscrivent dans le développement rapide du parc routier vers une propulsion électrique. Par exemple Hyundai a annoncé lancer 1000 camions fonctionnant à l’hydrogène au cours des cinq prochaines années pour la distribution de la Coop.[2] Plusieurs programmes de recherches fédéraux incluent également la problématique du stockage.[3]

Un avantage de gérer son propre stockage d’énergie est de s’émanciper du prix de l’électricité du réseau afin de valoriser correctement l’énergie produite localement, lorsque l’autoconsommation est dépassée. Avec le rapport-préavis N° 2017/21, la Municipalité a confirmé son intérêt pour le sujet en rappelant plusieurs projets pilotes liés au stockage.

Conclusions :

Développer le stockage, c’est encourager le développement des renouvelables, c’est pourquoi la présente initiative invite la Municipalité à étudier l’opportunité de stocker l’énergie photovoltaïque qu’elle produit avec des solutions commercialisées actuellement, soit sur batteries, sous forme d’hydrogène ou sous tout autre moyen alternatif de stockage d’électricité (volant d’inertie, air comprimé, power-to-gas, …). Ce postulat invite également la Municipalité à étudier l’opportunité de distribuer l’hydrogène ainsi produit comme combustible.

[1] Postulat Felli et consorts : « Changer la ville pour préserver le climat : Pour un plan de développement convergeant des réseaux lausannois de gaz et de chauffage à distance »

[2] https://www.rts.ch/info/economie/9860032-hyundai-va-lancer-mille-camions-a-hydrogene-sur-les-routes-de-suisse.html

[3] http://www.bfe.admin.ch/themen/00519/00636/06988/index.html?lang=fr

  •  
  •  
  •  
  •  

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifications